Quand le tram roulait à Beauvechain … (2eme partie)

Suite de notre voyage « en tram virtuel » à Beauvechain. La première partie se trouve ici.

Dans la première vidéo, vous verrez que nous quittons la gare de Beauvechain pour nous rendre au hameau de La Bruyère. J’ai reçu beaucoup d’éclaircissements sur ce tracé qui, avant et après les différentes guerres, a été souvent modifié. Je vous présente donc un de ces tracés. De La Bruyère le tram revenait sur la chaussée et continuait (presque) directement vers le centre de Jodoigne (la vidéo s’arrête à Mélin).

Dans la deuxième vidéo on part vers l’Ecluse pour arriver à Meldert. De là, le tram continuait, via Hoxem, jusque Tirlemont.

Le tram a été supprimé dans les années 50, pour faire place à l’autobus, un moyen de transport moderne pour cette époque. La partie Louvain-Hamme-Mille a été supprimée en 1952, celle de Hamme-Mille-Tirlemont en 1959. Pour le transport des betteraves vers la sucrerie, des camions et des tracteurs ont remplacé les chemins de fer vicinaux…

Personnellement, je trouve ce choix regrettable car on avait un moyen de transport efficace (site propre) qui reliait tous les villages. Une chose que l’on ne doit pas oublier c’est que la construction de ces tracés fut un véritable exploit, avec beaucoup d’enlèvements de terres (chaussée de Louvain, futur tracé d’une piste cyclable), des ponts – grands et petits – (rue des Claines à Hamme-Mille) et même un passage en-dessous du « grand » chemin de fer (à St-Joris-Weert, le pont existant encore actuellement).

La staton de Beauvechain, actuellement toujours la Rue de la ... Station! (vue vers le nord)

La station de Beauvechain, qui a laissé son nom à la rue de la … Station ! (vue vers le nord)

Même si le tram a été supprimé et que de nombreux terrains ont été vendus, on y voit toujours ce tracé dans nos villages. Il y a évidemment les stations (gares) qui ont été aménagées en habitations privées, deux noms de rues y font référence (rue de la Station à Beauvechain et rue de la Gare à Tourinnes) et quelques rangées d’arbres illustrent encore certaines portions du tracé d’antan (chaussée de Louvain à Hamme-Mille ou rue de la Grande Lecke à La Bruyère). Moins visibles, mais probablement une bonne référence qui perdurera encore longtemps sont les apparences des parcelles ou des maisons jouxtant le tracé aux formes un peu « bizarres ». L’endroit où le tram traversait la chaussée de Namur à Hamme-Mille, près de l’école Caritas en est un bon exemple.

Comme dit dans la première partie, le tracé du tram pourrait être un beau but de promenade à pied ou à vélo. Mais la plus grande partie du circuit a été vendue et achetée par les riverains. C’est donc du domaine privé. Et merci de le respecter quand vous découvrirez une infime partie de l’histoire de nos villages.

Pour découvrir vous même ces endroits, téléchargez ici un fichier pour Google Earth. Toutes les remarques sont les bienvenues.

Sources

Publicités

Quand le tram roulait à Beauvechain … (1ère partie)

Les anciens s’en souviennent encore sûrement ! A Beauvechain il y eut plusieurs « stations » et un chemin de fer « vicinal ». Pour que les voyageurs et les marchandises puissent facilement sortir de leur commune, le tram, construit à la fin du 19e siècle, était la meilleure liaison possible. Le tram, roulant en site propre, a eu un effet « transformateur » sur les gens et le commerce, comparable à la construction des grandes chaussées au 18e siècle. Quel coup de pousse pour les agriculteurs de notre région pour le transport de leurs betteraves vers la sucrerie de Tirlemont.

Deux lignes traversaient notre commune. La première, celle de Leuven (à l’époque on parlait de Louvain) vers Jodoigne (ouverte en 1892) qui empruntait la chaussée à travers la forêt de Meerdael pour arriver à Hamme-Mille et qui continuait vers Nodebais, Tourinnes, Beauvechain et La Bruyère. De là elle regagnait la chaussée vers Jodoigne à Mélin.

La deuxième ligne venait de Vossem (Tervuren) et arrivait à Hamme-Mille en passant par St-Joris-Weert et Néthen. Elle empruntait le même tracé que la première ligne jusque Beauvechain, où elle bifurquait vers L’Ecluse et Meldert. Cette dernière partie fut déjà exploitée à partir de 1903, le reste de la ligne à partir de 1905.

La gare à Hamme-Mille d'antan ... vue vers l'est.

La gare à Hamme-Mille d’antan … vue vers l’est.

Dans ces deux vidéos, nous vous présentons le tracé de la ligne Louvain-Jodoigne à partir de l’actuel écoduct en Flandre jusque Beauvechain, ensuite le tracé de la ligne Tirlemont-Vossem en partant de la gare de Hamme-Mille jusque St-Joris-Weert en Flandre. Les tracés ont été reconstruits sur base des cartes de l’IGN (Institut Géographique National) datant du début du 20e siècle.

Le tracé du tram pourrait être un beau but de promenade à pied ou à vélo. Mais la plus grande partie du circuit a été vendue et achetée par les riverains. C’est donc du domaine privé. Merci de le respecter quand vous découvrirez une infime partie de l’histoire de nos villages.

Pour découvrir vous même ces endroits, téléchargez ici un fichier pour Google Earth. Toutes les remarques sont les bienvenues.

 

Sources