Conférence Marianne Thyssen, « Perspectives d’avenir de l’Europe sociale »

Le comité cdH de Beauvechain et ses élus sont heureux de vous inviter à leur prochaine conférence, le lundi 23 avril à 19h30. Nous accueillerons Marianne Thyssen (CD&V), commissaire européenne à l’emploi et aux affaires sociales. Madame Thyssen habite par ailleurs une commune avoisinante, Oud-Heverlee, de l’autre côté donc du bois de Meerdael.

Elle viendra nous parler des « Perspectives d’avenir de l’Europe sociale ».

Date: 23 avril à 19h30
Lieu : « Vert Galant », Place communale 5, 1320 Beauvechain
L’invitation officielle se trouve ici.

La conférence sera suivie d’un verre de l’amitié. L’entrée est gratuite, bienvenue à tous !

Publicités

Les 70 ans de la force aérienne belge à Beauvechain

Le 24 octobre 1946, deux escadrilles Spitfires atterrissaient à Beauvechain. Il ne s’agissait pas d’une visite de nos alliés britanniques, mais bel et bien de pilotes belges dans des appareils achetés par la Belgique. Et voilà ce fut le début de la force aérienne belge de l’après-guerre (jusque-là les pilotes belges étaient actifs au sein de l’armée de l’air britannique), ainsi que de la base de Beauvechain et du 1 Wing si étroitement lié à notre commune.

p1090595

Les étendards de la Force Aérienne belge.

Lire la suite

Grand succès pour le Forestival – Feest in het Bos

Ce n’était pas la première fois que l’on organisait le « Forestival – Feest in het Bos » mais ce samedi 24 septembre cette édition était vraiment hors du commun. Le festival se déroulait sous un ciel bleu et du soleil (un véritable été indien !).

img_5091

Beaucoup de monde pour « Le Nain » de Fratelli Fiasco

Cette année l’évènement était organisé près de la maison forestière « De Warande » qui se trouve à un jet de pierre du château de Valduc, pile sur la frontière linguistique. Un endroit idéal pour organiser cette manifestation bilingue, en partenariat avec les centres culturels « De Borre » (Bierbeek) et de la Vallée de la Néthen (Beauvechain), soutenus par ces deux communes.
Lire la suite

La composition des ménages à Beauvechain

La Direction Générale Statistique ou STATBEL maintient d’intéressantes données sur la population belge. Par exemple elle propose des chiffres par commune (donc de façon anonyme) de la composition des ménages dans chaque commune, consultable pour tout le monde. Voici donc la proportion pour Beauvechain pour le 1er janvier 2015, et comparé avec notre province et le Royaume. Belgique se trouve à gauche, la province au milieu et Beauvechain à la droite.

structuremenages

Au total il y a 2609 ménages à Beauvechain. On voit qu’il y a un quart des ménages ou ne vivent qu’une personne. Un deuxième quart vit en couple (marié ou non) mais sans enfants dans le même domicile. Le reste des ménages (sauf quelques exceptions) vivent avec des enfants, ou bien en couple marié ou cohabitation (plus que 35%) ou parent seul avec enfants dans le même domicile (environs 10%).

Si on compare avec la province ou le Royaume, on constate que nous avons plus de familles avec des enfants au même domicile (encore « à la maison » donc) dans notre commune, surtout en couple. La proportion pour des familles monoparentales est plus ou moins égale pour Beauvechain, la province et la Belgique.

On voit aussi qu’on a moins de gens qui habitent seul, mais n’oubliez pas que les chiffres de la Belgique et de la province contiennent aussi des villes – il ne s’agit donc pas de la même structure de population. Il y a aussi proportionnellement un peu plus de couples sans enfants (encore) à la maison, probablement lié au pyramide d’âge (il y une pique entre 50 et 54 ans).

pyramidedage

(femmes à gauche, hommes à droite)

Pour info : le site de STATBEL propose plus de détail, j’ai regroupé pour des raisons de présentation. Il y a là aussi plus d’explications sur les autres cas, comme ménage collectif (home, couvent, …) ou toute autre forme de ménage.

La base militaire de Beauvechain … à Tourinnes?

Lors des récents Jeux Intervillages ici à Beauvechain, il y avait un quiz photo où deux Marchetti survolaient la base de Beauvechain. On devait reconnaître cette photo et donner le nom du village beauvechainois. Sur l’image projetée, le hangar en bas de la photo était indiqué.

La photo avec les Marchetti et la base

La photo avec les Marchetti et la base

La bonne réponse que le jury attendait était « La Bruyère » le village le plus souvent associé à la base : l’entrée s’y trouve. Mais quelques équipes, notamment celle de Tourinnes, avaient répondu « Tourinnes ». Grande consternation quand on a annoncé la « bonne » réponse.

Lire la suite

Quand le tram roulait à Beauvechain … (2eme partie)

Suite de notre voyage « en tram virtuel » à Beauvechain. La première partie se trouve ici.

Dans la première vidéo, vous verrez que nous quittons la gare de Beauvechain pour nous rendre au hameau de La Bruyère. J’ai reçu beaucoup d’éclaircissements sur ce tracé qui, avant et après les différentes guerres, a été souvent modifié. Je vous présente donc un de ces tracés. De La Bruyère le tram revenait sur la chaussée et continuait (presque) directement vers le centre de Jodoigne (la vidéo s’arrête à Mélin).

Dans la deuxième vidéo on part vers l’Ecluse pour arriver à Meldert. De là, le tram continuait, via Hoxem, jusque Tirlemont.

Le tram a été supprimé dans les années 50, pour faire place à l’autobus, un moyen de transport moderne pour cette époque. La partie Louvain-Hamme-Mille a été supprimée en 1952, celle de Hamme-Mille-Tirlemont en 1959. Pour le transport des betteraves vers la sucrerie, des camions et des tracteurs ont remplacé les chemins de fer vicinaux…

Personnellement, je trouve ce choix regrettable car on avait un moyen de transport efficace (site propre) qui reliait tous les villages. Une chose que l’on ne doit pas oublier c’est que la construction de ces tracés fut un véritable exploit, avec beaucoup d’enlèvements de terres (chaussée de Louvain, futur tracé d’une piste cyclable), des ponts – grands et petits – (rue des Claines à Hamme-Mille) et même un passage en-dessous du « grand » chemin de fer (à St-Joris-Weert, le pont existant encore actuellement).

La staton de Beauvechain, actuellement toujours la Rue de la ... Station! (vue vers le nord)

La station de Beauvechain, qui a laissé son nom à la rue de la … Station ! (vue vers le nord)

Même si le tram a été supprimé et que de nombreux terrains ont été vendus, on y voit toujours ce tracé dans nos villages. Il y a évidemment les stations (gares) qui ont été aménagées en habitations privées, deux noms de rues y font référence (rue de la Station à Beauvechain et rue de la Gare à Tourinnes) et quelques rangées d’arbres illustrent encore certaines portions du tracé d’antan (chaussée de Louvain à Hamme-Mille ou rue de la Grande Lecke à La Bruyère). Moins visibles, mais probablement une bonne référence qui perdurera encore longtemps sont les apparences des parcelles ou des maisons jouxtant le tracé aux formes un peu « bizarres ». L’endroit où le tram traversait la chaussée de Namur à Hamme-Mille, près de l’école Caritas en est un bon exemple.

Comme dit dans la première partie, le tracé du tram pourrait être un beau but de promenade à pied ou à vélo. Mais la plus grande partie du circuit a été vendue et achetée par les riverains. C’est donc du domaine privé. Et merci de le respecter quand vous découvrirez une infime partie de l’histoire de nos villages.

Pour découvrir vous même ces endroits, téléchargez ici un fichier pour Google Earth. Toutes les remarques sont les bienvenues.

Sources