Les 70 ans de la force aérienne belge à Beauvechain

Le 24 octobre 1946, deux escadrilles Spitfires atterrissaient à Beauvechain. Il ne s’agissait pas d’une visite de nos alliés britanniques, mais bel et bien de pilotes belges dans des appareils achetés par la Belgique. Et voilà ce fut le début de la force aérienne belge de l’après-guerre (jusque-là les pilotes belges étaient actifs au sein de l’armée de l’air britannique), ainsi que de la base de Beauvechain et du 1 Wing si étroitement lié à notre commune.

p1090595

Les étendards de la Force Aérienne belge.

Nous vous parlerons des origines de la base d’avant et pendant la guerre ultérieurement, mais vous l’avez bien compris, le 24 octobre dernier la base de Beauvechain fêtait SON anniversaire ! Les militaires belges ont voulu marquer cet évènement jour pour jour et ont organisé une après-midi et une soirée commémoratives.

La composante aérienne de l’armée belge reste très active, comme évoqué par le général Vansina (chef de la composante air) dans son speech retraçant les 70 ans d’après-guerre et les aviateurs ont donc voulu mettre leur meilleur matériel en évidence.

p1090605

Le général Vansina

Malheureusement, la météo n’était pas au rendez-vous … nuages bas et mauvaise visibilité ont annulé la quasi-totalité de l’air show prévu ! Nous avons eu droit à deux passages de 4 F-16, dont deux en mode « after-burner ». Je ne dois pas vous dire que ça a fait beaucoup de bruit … mais je ne cache pas non plus mon amour pour cet engin exceptionnel (dont je vous ai déjà parlé sur ce blog), fer de lance de l’armée belge. En plus, ce bruit fut, pour moi, un merveilleux souvenir me rappelant le temps où ces F-16 étaient encore basés à Beauvechain…

Un public nombreux de militaires (actifs et à la retraite) et de civils ont assisté à cette cérémonie évocatoire dont je viens de vous parler. Dans le public militaire on a pu noter la présence de nombreux anciens commandants de la base, du gouverneur de la Province Gilles Mahieu, de Marc Deconinck notre bourgmestre, de Carole Ghiot et Brigitte Wiaux, nos échevines et de André Gyre, le président du conseil communal.

p1090619

Marc Deconinck, bourgmestre, interviewé par TV Com et qui rappelait qu’il avait le même âge que la base ! En plus il rappelait aussi que l’armée continue à investir dans la base.

Si ce n’est pas encore clair, nos représentants communaux entretiennent de bonnes relations avec la base. A plusieurs reprises dans les discours officiels et les échanges informels, les militaires ont remercié le public venu si nombreux – ça leur faisait visiblement chaud au cœur.

p1090611

La cérémonie était illustrée musicalement par la Musique Royale de la Force Aérienne. Cette chapelle musicale est aussi basée sur la base et est vraisemblablement connue par son traditionnel concert de Noël qu’elle donne chaque année dans l’église de Beauvechain.

Après la cérémonie, le public présent pouvait admirer les avions actuellement en service (au sol bien entendu) mais c’est toujours intéressant de pouvoir admirer un alpha jet, un F-16 ou même un drone de près. Dans un des hangars il y avait une belle exposition retraçant les 70 ans de la force aérienne (matériel utilisé, en collaboration avec le Historical Centre et comment devenir pilote).

Dans une autre partie, on pouvait y voir les missions récentes illustrant une fois de plus la richesse et la valeur de notre force aérienne. Une petite citation m’a bien frappé, d’un « air controller » estonien lors des missions dans les pays baltiques (défense de leur espace aérien, une obligation OTAN) : « you Belgians have the fastest scrambles I’ve ever seen in my life… How do you do this? »  « Vous les Belges vous avez les scrambles les plus rapides que j’ai jamais vu… comment faites-vous ça ? » (scramble : alerte pour décollage urgent d’avions de combat). On peut en être fier !

La partie officielle avant le « walking dinner » fut clôturée par le dévoilement d’un monument pour les 70 ans par le « CO » (« commanding officer », commandant de base), colonel-aviateur Franchomme. L’emblème repris sur le monument rappelle celui du 1 Wing (le loup) qui a toujours été basé à Beauvechain.

p1090658

Colonel-Aviateur Franchomme avec deux des créatrices du monument.

Publicités

2 réflexions sur “Les 70 ans de la force aérienne belge à Beauvechain

  1. Le N° de tel du musée a été modifié comme suit : 0032(0)244 25 293 Merci de bien vouloir en prendre note . Salutations, Marcel PEEREN 1 Wing Historical Centre 0478 / 65 45 03

Les commentaires sont fermés.