La date de construction de la chaussée – résolu!

Un des articles le plus populaire sur ce blog est mon « Vieux Chemin de Louvain – à la recherche d’un chemin perdu » et la réponse à la question si elle menait vraiment à Leuven. Cet article fut aussi publié dans le bulletin de la Vallée de la Néthen (du Centre Culturel), et ça m’arrive que des gens commencent m’en parler spontanément dans le village.

Un point que j’avais abordé mais pas complètement argumenté, était la date de construction de la chaussée de Louvain. Un article écrit dans les années 1930 avait déclaré, sur base d’une source, que ceci avait été fait dans les années 1720. D’autres articles l’ont ensuite répété.

Sur base d’autres sources et sur base aussi de contexte économique et politique, j’avais toujours tenu que la construction s’est faite dans les années 1750, période de forte croissance pour les villes de Namur et Louvain qui pouvaient donc se permettre de financer un tel projet, tout comme d’autres projets (canal Leuven-Mechelen, …). La construction de voiries dans les années 1720 pouvait alors faire référence à la mise en place de « grandes allées » et « salons » dans la forêt de Meerdael par son propriétaire, le duc d’Arenberg.

Lire la suite

Publicités
Vieux Chemin de Louvain à Hamme-Mille – Menait-il à Louvain ?

Vieux Chemin de Louvain à Hamme-Mille – Menait-il à Louvain ?

Par Bruno Van de Casteele, Hamme-Mille. Cette article est apparu en deux fois dans le Bulletin du Centre Culturel de la Vallée de la Néthen en 2015. Voici donc l’article complet, avec un petit ajout à la fin.

ill02

Deux vues de la « rue de Hamme » : ancienne (carte postale) et actuelle. Photo de droite par l’auteur

Le Vieux Chemin de Louvain est une rue très connue à Hamme-Mille. Certains l’appellent encore le « Voÿe d’Hamme » ou « Chemin de Hamme », ce qui est vraisemblablement son nom d’origine[1]. Le nom officiel est « Vieux Chemin de Louvain », il démarre du carrefour des rues de Tourinnes, Gabriel Marcelier et Auguste Goemans, passe par le lieu-dit « Le Plain » (où l’on retrouvait déjà en 1685 un pont en briques et pierres sur la Néthen), remonte via un chemin creux asphalté et se termine au carrefour des rues de Valduc, de Bierbeek et du Cimetière près de la forêt de Meerdael. Au 19e siècle la rue G. Marcelier portait également le nom de « Vieux Chemin de Louvain », ce qui le rallongeait considérablement. Je me suis longtemps posé la question de savoir s’il menait vraiment à Louvain et je pense avoir trouvé la réponse.

L’actuel Vieux Chemin de Louvain (carte Bing)

L’actuel Vieux Chemin de Louvain (carte Bing)

Lire la suite