En se promenant (Sud)

A la recherche du point le plus sud de Beauvechain. Alors est-ce La Bruyère ou Nodebais ? Aucun des deux … pas de surprise pour ceux qui suivent ce blog! Le territoire de l’ancienne commune de Tourinnes était très élongée nord-sud … et donc comme on a retrouvé Tourinnes au nord, on retrouve de nouveau Tourinnes au sud !

T-sud

Le point le plus sud se trouve donc ici, le long d’un petit chemin de terre au sud de la chaussée qui mène vers Jodoigne.

20180225_135848752_iOS

Et avec un petit bonus : trente mètres plus loin, sur le même chemin de terre, se trouve le point le plus ouest de Jodoigne !

20180225_135948689_iOS

 La série de la rose des vents n’est pas terminé! Guy sur Facebook demandait quel était le point le plus haut de notre commune. Réponse dans un mois – ce point ne se trouve pas très loin de l’endroit le plus sud de Beauvechain…

Publicités

Balades en fête – 2018

Comme chaque année, la commune vous invite a venir fêter notre patrimoine naturelle dans son évènement Balades en Fête. Cette année, l’evenement se déroulera à Tourinnes le dimanche 24 juin.

Il y aura des balades guidés (cfr programme détaillé ci-dessous), des animations et expos (ancien terrain de foot, derrière l’église) et un concert de clôture le soir à 19h au Relais St Martin (« chez Charly »). N’oubliez pas non plus l’apéro du terroir à midi!

Tout cela est, comme chaque année, gratuit. Au plaisir de vous y rencontrer!

Flyer 2018 recto DEF

Flyer 2018 verso DEF

Les fêtes de la Saint-Martin – moment fort de l’année à Tourinnes

« Dans cette époque de grandes mutations, de migrations et de tensions multi-culturelles, nous avons voulu mettre l’accent au niveau des expos d’art contemporain sur le métissage. Pas le traditionnel « café au lait », mais le métissage culturel, celui qui devrait faire se rencontrer et dialoguer les peuples de divers horizons, de diverses cultures, de diverses religions. Nous avons pour cela fait appel au talent et à la sensibilité de Mehdi-Georges Lahlou – un jeune artiste plasticien dont une expo personnelle est visible pour le moment au Botanique à Bruxelles -, qui a accepté d’être notre commissaire aux expos IN 2017.
fetes
 
Au programme en novembre  :
  • « À gorge sèche, après la traversée ». Commissaire : Mehdi-Georges Lahlou. 13 artistes, qui cultivent des racines d’ici ou loin de là, qui se réclament de leurs origines ou les laissent hors sujet, investiront 8 lieux pour une vision poétique d’un monde globalisé où leurs identités multiples, leurs cultures doubles ou triples se jouent des distances. Mehdi-Georges Lahlou et les artistes invités (France, Maroc, Liban, Allemagne, Italie, Afrique du Sud) nous entraînent dans des voyages intimes ou des odyssées collectives qui redoubleront notre appétit et notre soif du monde;
  • parcours OFF : 200 artistes exposent dans près de 100 lieux. Premier parcours d’artistes de Belgique, les Fêtes de la Saint-Martin proposent une trentaine d’ateliers d’artistes de l’entité et plus de 170 artistes venus des 4 coins de Belgique et d’ailleurs. Toutes les expositions ont lieu dans des bâtiments privés, ouverts au public pour la circonstance;

affiche-spectacle-2017

  • « Comme il nous plaira », une comédie d’après William Shakespeare avec plus de 150 acteurs, choristes et musiciens.  Adaptation et mise en scène : Muriel Clairembourg et Jean-Marc Delhausse
  • un grand concert de clôture le samedi 2 décembre et divers concerts de musiques de chambre.
Le programme complet des 52e Fêtes est disponible en français et en néerlandais sur www.tourinnes.be. »
amis_logo_noir_petit-180x300

La base militaire de Beauvechain … à Tourinnes?

Lors des récents Jeux Intervillages ici à Beauvechain, il y avait un quiz photo où deux Marchetti survolaient la base de Beauvechain. On devait reconnaître cette photo et donner le nom du village beauvechainois. Sur l’image projetée, le hangar en bas de la photo était indiqué.

La photo avec les Marchetti et la base

La photo avec les Marchetti et la base

La bonne réponse que le jury attendait était « La Bruyère » le village le plus souvent associé à la base : l’entrée s’y trouve. Mais quelques équipes, notamment celle de Tourinnes, avaient répondu « Tourinnes ». Grande consternation quand on a annoncé la « bonne » réponse.

Lire la suite

Tourinnes aura sa maison rurale, de la Mémoire ét de la Citoyenneté

La Dernière Heure et L’Avenir ont déjà amplement répercuté la nouvelle : Beauvechain se dote d’une Maison rurale, de la Mémoire et de la Citoyenneté à Tourinnes-la-Grosse.

Dans La Dernière Heure

Dans La Dernière Heure

Dans L'Avenir

Dans L’Avenir

L’administration communale de Beauvechain a eu l’opportunité d’acheter une magnifique demeure rue de La Bruyère Saint-Martin. Ce bâtiment a servi de maison communale et d’école pour les habitants de Tourinnes-la-Grosse. Lors de la fusion des communes en 1977, l’habitation – qui jouxte l’ancien terrain de foot et l’église – fut vendue à des particuliers. Avec un peu de chance et un subside de la région Wallonne (ministre Collin, responsable pour la ruralité), la commune se réapproprie cet immeuble.

La maison que la commune vient d'acheter

La maison que la commune vient d’acheter

Lire la suite

Jeux Intervillages, édition 2013

La deuxième édition des Jeux Intervillages de Beauvechain (JIVB) ont eu lieu ce weekend.  L’ancien terrain de foot de Tourinnes-la-Grosse fut, deux jours durant, le théâtre de différentes rencontres amicales entre les six villages de notre commune.

A l’affiche : Lire la suite

Inauguration du nouveau local pour l’Unité Saint-Exupery de Tourinnes

On en a pas beaucoup parlé, mais un projet entamé il y a 8 années a enfin vu le jour. C’est un exemple en terme de vitalité associative et de création de collaborations. Ce projet a en effet pu voir le jour à la base grâce à un partenariat entre l’Unité, la Fabrique d’église et le Collège communal.

960881_10151481129722607_692359392_n

L’apport de la Fabrique d’église, avec la mise à disposition du terrain et un investissement dans les fondations, est crucial. Sans l’hospitalité de la fabrique d’église de Tourinnes-la-Grosse, non seulement l’Unité n’aurait pas de local, mais serait même à la rue malgré la prise en charge dynamique de plus de 200 jeunes très majoritairement issus de la commune… Ensuite, il a fallu compter sur l’apport financier de la Commune de 10.000 € (un prêt sans intérêt qui finalement a pris la forme d’une subvention de 7.000 €), qui a permis de boucler le budget et d’équilibrer le plan financier mis en place par l’ancien chef d’unité Thierry Van Bochove, mais aussi de finaliser la convention avec la Fabrique d’église.

973513_10151481129737607_1243525182_n

Enfin, sous la houlette de son successeur, Philippe Ravoet, la mobilisation intensive des chefs, des jeunes et de leurs parents a permis faire sortir de terre un local, modeste mais lumineux, sur la base des plans dessinés par un ancien chef d’unité, Edwin Swinne. On ne peut que se féliciter du succès de telles synergies dans la commune !

961997_10151481129697607_1564373957_n