La base militaire de Beauvechain … à Tourinnes?

Lors des récents Jeux Intervillages ici à Beauvechain, il y avait un quiz photo où deux Marchetti survolaient la base de Beauvechain. On devait reconnaître cette photo et donner le nom du village beauvechainois. Sur l’image projetée, le hangar en bas de la photo était indiqué.

La photo avec les Marchetti et la base

La photo avec les Marchetti et la base

La bonne réponse que le jury attendait était « La Bruyère » le village le plus souvent associé à la base : l’entrée s’y trouve. Mais quelques équipes, notamment celle de Tourinnes, avaient répondu « Tourinnes ». Grande consternation quand on a annoncé la « bonne » réponse.

Avaient-ils raison ? Est-ce que le territoire de la commune allait vraiment jusque-là ? Regardons ce point de plus près. Tout d’abord nous devons nous orienter. Le hangar indiqué est bien celui des Marchetti que j’ai eu une fois l’occasion de visiter. Il est assez facile de se réorienter. La photo suivante va plus ou moins dans le même sens que le pilote-photographe sur Google Earth.

La même vue sur Google Earth

La même vue sur Google Earth

En regardant vers le sud à droite (hors de la photo) on trouve le parc à conteneurs de la Chise, la rue arborée est la N240 vers Jodoigne alors que les maisons sont construites sur le territoire de Piétrebais (commune d’Incourt). A gauche (hors de la photo) il y a la ferme de l’Espinette (famille Ghaye) qui se trouve tout juste en dehors de la plaine d’aviation (près de l’état major). La carte ci-dessous indique l’endroit où l’on se trouve exactement.

Vue sur Google Maps. L'endroit du photographe des Marchetti est indiqué

Vue sur Google Maps. L’endroit du photographe des Marchetti est indiqué

Le lendemain du quiz, André Gyre, habitant de Tourinnes que vous connaissez tous, me montrait la carte suivante, indiquant les anciennes communes et la plaine d’aviation militaire. Non seulement la base se trouve sur Tourinnes et La Bruyère (hameau de l’ancienne commune de Beauvechain) mais aussi sur Nodebais (notamment les pompiers de la base) et Piétrebais (Incourt) !

Remerciements à André Gyre

Remerciements à André Gyre

Le hangar indiqué sur la photo initiale se trouve à côté de la ferme de l’Espinette et donc sur Tourinnes. Par contre si on prend les arbres un peu plus à droite (derrière l’hélice de l’avion à droite), la bonne réponse aurait été « Piétrebais ».

Détail du GeoPortail: en gris sont indiqués la frontière de l'actuel commune de Beauvechain

Détail du GeoPortail Wallon: en gris est indiquée la frontière de l’actuelle commune de Beauvechain

A noter d’ailleurs que ce hangar se trouve plus ou moins à la limite ouest de Tourinnes, alors que la limite est c’est le musée du 1e Wing. Effectivement, ce bâtiment est la seule chose qui reste de l’ancienne ferme Dewaersegger (avant 1940). Le corps de logis de cette ferme se trouvait sur La Bruyère, par contre quelques dépendances (dont le musée) se trouvaient sur Tourinnes.

Carte du cadastre, indiquant la forme des anciennes communes de l'entité

Carte du cadastre, indiquant la forme des anciennes communes de l’entité

Effectivement, le territoire de l’ancienne commune de Tourinnes ne se limitait pas aux maisons autour de l’église St Martin. De la chapelle du Rond Chêne au nord, avoisinant le village de Mollendaal (Bierbeek) jusqu’à quelques mètres de la chaussée vers Jodoigne, Tourinnes était une commune très étendue du nord au sud. Ce que nous devons surtout retenir c’est : « ne sous-estimez pas la connaissance historique de nos habitants » !

(Si jamais vous avez quelques minutes, n’hésitez pas, visiter le site mentionné ci-dessus : le Geoportail wallon. Il permet de visualiser une carte ou une photo récente et d’ajouter de vieilles cartes dans la même vue. La ferme de l’Espinette par exemple était déjà recensée sur la carte « Ferraris » de 1777).

Publicités