Compte-rendu communal (2nd semestre 2010)

Bienvenue dans la gazette communale au rythme aléatoire 😉 J’ai sélectionné pour vous une série de dossiers qui sont passés au Conseil communal depuis août jusqu’à décembre. Vous trouverez également une interview sportive et quelques infos en bref.

Table des matières

  1. Brèves infos du Conseil communal et de la Commune
  2. Interview: Nathalie Burlet, Secrétaire et trésorière du nouveau Club de Balle pelote et Michel Lacourt, pelotari
  3. Divers: Récompenses, prix, distinctions et autres événements marquants.

1.  Brèves infos du Conseil communal et de la Commune[1]

 

–     Approbation du Programme triennal 2010-2012, principalement des travaux d’égouttage à Hamme-Mille (avenue du Centenaire, carrefour et chaussée de Louvain), avec des aménagements de voirie à La Bruyère (rue de Mélin), Nodebais (chemins du Jacotia et du Vivier Saint-Laurent), et à Tourinnes-la-Grosse (chemin Goffin et rue Saint-Corneille) pour un montant total de 2.927.500 €, dont une partie est subventionnée par la Région wallonne et la SPGE, ce qui laisse un investissement à charge de la commune de 1.007.300 € ;

–     La révision du règlement d’attribution des logements moyens intergénérationnels de la commune de Beauvechain : suite à un débat en Conseil relatif aux premières attributions, le règlement a été amélioré, notamment sur une de mes propositions J En effet, afin d’éviter que ces logements restent vides, il est désormais prévu que s’il existe un logement vacant qui n’a pu être attribué, celui-ci pourra être loué au candidat le plus proche des conditions de revenu exigées. Une autre nouvelle clause vise aussi à mieux tenir compte de la charge d’enfants dans le calcul des revenus, en en excluant les allocations familiales. Je ne peux que me réjouir de la capacité d’écoute, d’ouverture et de dialogue du Bourgmestre et des autres membres du Collège communal sur la question ;

–     Adoption d’un Avenant lié à un surcoût dans les travaux de rénovation de l’église de Tourinnes de 185.285,34 € TVAC, subsidié à 90 % lié notamment à des problèmes charpente non détectés auparavant ;

–     Lancement du marché relatif aux travaux d’éco-rénovation de la Maison de village de Nodebais, pour un montant de 587.326,04 € TVAC ;

–     Approbation de divers subsides aux associations de l’entité ;

–     Décision d’acheter une maison à L’Ecluse afin d’y établir une Maison de Village ;

–     Approbation des budgets des Fabriques d’église ;

–     Approbation de l’intervention communale dans la Maison de la Laïcité Condorcet (8.808 € sur un budget de 40.340 €) ;

–     Approbation du Budget 2010. Le Budget ordinaire (frais de la vie courante de la commune) prévoit en recettes 6.792.608,31 € et 6.787.369,92 € de dépenses, avec au total un petit boni de 5.238,39 €, ce qui s’explique par un recours quasi systématique aux fonds propres pour le financement des investissements. Il est cependant probable qu’il sera plus élevé au final car la politique financière est de tout budgéter, en ce compris les projets incertains afin de s’éviter toute mauvaise surprise. Les ressources fiscales représentent 58 % des recettes, principalement la taxe additionnelle à l’impôt des personnes physiques et le produit des centimes additionnels au précompte immobilier. Avec des taux très bas pour ces deux recettes fiscales (respectivement 6% et 1.700 centimes additionnels), Beauvechain est une des communes les moins taxées de Wallonie, alors que le rendement de cet impôt, en tout cas en ce qui concerne les centimes additionnels, est inférieur aux autres communes similaires. Malgré cette faible fiscalité, la commune parvient cependant à investir autant qu’une commune comparable dont le taux de taxation est plus élevé, grâce à la faible charge de sa dette (2% du budget, soit 19 € par habitant alors que la moyenne provinciale est de 119 € et celle de la Région wallonne de 129 €). C’est tout bénéfice pour les habitants puisqu’ils paient moins d’impôts qu’ailleurs ! Le Budget extraordinaire (gros investissements et chantiers) quant à lui s’élève à 3.613.955, 75 € en recettes comme en dépenses. Il n’y a pas de gros investissement hors ceux prévus dans le programme triennal précité (voir supra), à part l’aménagement de la maison de village de Nodebais (630.000€), des travaux de restauration (+/- 200.000 €) etc.

–     Lancement de la sixième biennale du concours de dessin Nature, qui s’adresse aux enfants des écoles de l’entité de 2,5 à 12 ans, avec pour thème la Biodiversité ;

2.  Interview:  Nathalie BURLET, Secrétaire/Trésorière du nouveau Club de Balle pelote et Michel LACOURT, pelotari

Pour les anciens   de Tourinnes, le souvenir de la place du Moulin envahie les dimanches (avec   blocage de la circulation, faible à l’époque) par des joueurs de balle pelote   et leurs supporters reste vivace. Une époque glorieuse qui s’est lentement   effacée, en même temps que le wallon et une certaine forme de convivialité…   Après un premier essai qui ne s’est pas matérialisé sur le long terme, voici   une seconde tentative de relance de la Paume tourinnoise. Entretien à bâtons   rompus avec Nathalie Burlet et Michel Lacourt…

BG : D’où vous est venue l’envie de recréer un club?

ML : C’est l’idée de Nathalie. C’était lié à la réouverture du Café Demaret (par son mari) et aux entraînements et aux luttes[2] qui avaient lieu ici sur la place.

NB : Oui, d’ailleurs le café s’appelait à l’époque « Café du Jeu de Balle ».

 

BG : J’ai entendu que le choix des couleurs n’avait pas été aussi évident que cela…

NB : A l’origine, c’était rouge et blanc puis ensuite c’est devenu vert et blanc. On reprend donc les couleurs historiques, le rouge et blanc.

ML : Je me demande quand même si avant le rouge et blanc, on ne jouait pas déjà en vert et blanc… Il faut dire que l’histoire du club remonte à la fin seconde guerre mondiale.

BG : Comment a été accueillie votre initiative ?

 

NB : Les gens se sont montrés tout de suite intéressés. Mais aussi la presse : Vers l’Avenir, La Dernière Heure, Bel RTL…. La Paume tourinnoise, c’était l’âme du village. Il y avait  autant d’engouement pour la balle pelote que pour le football, c’était un sport très populaire !

BG : Comme c’est un sport aujourd’hui assez peu pratiqué, comptez-vous assez de joueurs ?

ML : Oui, nous avons 8 joueurs (tous des anciens qui ont déjà évolué à Tourinnes), or une équipe n’est composée que de 5 joueurs, avec un seul réserve nécessaire. C’est donc bien suffisant. On s’est d’ailleurs déjà affilié à la fédération, en Régionale 3.

NB : L’objectif est quand même de lutter contre le courant et de faire revivre ce sport ! Ce n’est pas juste une bande de copains qui va se réunir, on voudrait attirer plus de monde et des jeunes. On compte faire de la pub, notamment dans les écoles de la commune.

BG : Y a-t-il beaucoup d’équipes du Brabant wallon en Régionale 3 ?

NB : Il y en 4 si ma mémoire est bonne : Nil-Saint-vincent, Bourgeois, Tangissart et nous. Les autres équipes sont principalement de Charleroi, car on joue dans l’Entente Sambre et Dyle pour le championnat.  Les meilleurs participent au championnat de Belgique.

ML : Beaucoup ne le savent peut-être pas, mais la Paume tourinnoise a été plusieurs fois Champion de promotion, 2 à 3 fois Champion de Brabant, et à plusieurs reprises 2ème  au Championnat de Belgique.

BG : Où et quand se déroulent vos entraînements ?

NB : C’était évidemment impossible de le faire à nouveau sur la Place du Moulin. Nous avons eu alors la chance de bénéficier du soutien de la Fabrique d’église qui nous permet de construire un terrain sur l’actuel terrain de foot de Tourinnes, mais aussi de la Commune, qui nous prête gracieusement tous les matériaux et l’outillage nécessaires à la construction. Le reste, c’est (beaucoup) d’huile de coude…

ML : On fera probablement les entraînements les mercredis, à partir du mois d’avril, quand commence la Saison. D’ici-là, il faut que le terrain soit construit et homologué. La Saison se termine en septembre : la balle pelote, c’est un sport d’été !

BG : Je ne suis pas connu pour être doué en sport, mais la Balle pelote, je n’y ai jamais rien compris…

ML : Pourtant, c’est assez simple, c’est comme le tennis mais il faut savoir jouer avec les chasses. Les chasses, c’est comme le filet… Viens voir une lutte et je t’expliquerai.

BG : Je crois que j’en aurai bien besoin 😉 Une dernière question Nathalie : pas d’équipe de filles en vue ? Tu comptes rester sur la banquette ?

NB : (rires) Non non, pas encore d’équipe de filles J  mais je sais que ça existe… Qui sait ?

BG : Merci Nathalie, merci Michel, et bonne chance !

 

Pour tout renseignement sur la Paume tourinnoise: naburlet@brutele.be

 

3.   Divers :

 

–    Une pluie de récompenses, de prix etc… est à signaler ces derniers mois. En voici un florilège :

  • Les Membres de la Confrérie Saint-Corneille ont reçu une distinction honorifique à l’occasion des 550 ans de la construction de la Chapelle Saint-Corneille. Ayant personnellement participé – et dans la plus grande discrétion – à la constitution du dossier avec le Président d’honneur, le Comte Stanislas Plater-Zyberk, je ne peux que me réjouir de la reconnaissance ainsi accordée à une tradition ancrée dans l’âme du village ;
  • Le Delahaye Racing Team, dont Pierre Sevrin et Gilles Terlinden tiennent les rênes à Beauvechain, ont décroché leur quatrième titre de Champion de Belgique « Tourisme » et leur troisième titre consécutif en BTCS (Belgian Tourism Car Series). Impressionnant ! Pour voir le reste du Palmarès: http://www.delahaye-racing.com/Palmares.aspx
  • Julos Beaucarne a reçu le Pôle d’Or de la commune d’Ottignies-Louvain-La-Neuve. Cette reconnaissance s’accompagne d’un parrainage d’un(e) jeune artiste. Son choix s’est porté sur la talentueuse Marie Kersten (de Tourinnes-la-Grosse), costumière, dont on a pu admirer les magnifiques tenues lors du spectacle des fêtes de la Saint-Martin (extrêmement réussi dans son ensemble d’ailleurs). http://www.olln.be/fr/le-pole-d-or-2010-a-julos-beaucarne.html?cmp_id=28&news_id=2312&vID=81
  • La Commune se voit récompensée pour ses efforts soutenus en matière d’écologie. Elle a reçu d’Inter-Environnement Wallonie le prix de la « commune la plus active au service de la diversité biologique ». Elle est par ailleurs nommée par une plate-forme d’associations actives en matière d’environnement comme « commune mettant en œuvre les meilleures pratiques de développement durable ». C’est très gratifiant, et très remarqué, au point que les visites d’autres communes (belges ou étrangères) commencent à se succéder de plus en plus à Beauvechain…

–     Parmi tous les autres événements qui se sont passés, j’épinglerai également :

  • Les festivités liées au 150ème anniversaire de l’église de Beauvechain, avec la parution d’un très bel ouvrage centrée sur cet édifice et son histoire. Pour ceux qui seraient intéressés, éditions Nauwelaerts : 010/86.67.37 ; nauwelaerts@swing.be. A noter également qu’un autre ouvrage sur la restauration et la conservation de l’église de Tourinnes-la-Grosse vient de paraître.
  • L’accueil de Lhamo Tso, l’épouse du cinéaste chinois Dhondup Wangschen, prisonnier politique que la locale d’Amnesty internationale parraine. Elle venue à l’occasion d’un week-end tibétain organisé par ce groupe local. Une très chouette manifestation qui fait beaucoup réfléchir et rappelle l’importance qu’il y a d’agir, même avec une simple lettre.
  • Enfin, la Base militaire a changé de chef de corps. Le Colonel Robert Breck succède ainsi à Patrice Laurent, promu général. Au premier je dis « bienvenue » et au second « félicitations et merci pour votre implication dans la vie communale ».

Joyeuses fêtes à tous !

Benjamin GOES

Conseiller  communal


[1]   Tous les ordres du jour et les procès-verbaux officiels des conseils des 30 août, 4 octobre, 8 novembre et 20 décembre sont disponibles sont disponibles sur le site internet de la commune : http://www.beauvechain.be/WEBSITE/BEFR/04/Politique10.php

[2]  En balle pelote, on parle de « lutte » et pas de « match ».

Publicités