Le brevet des jeunes cyclistes à Beauvechain

Depuis déjà dix ans, la commune organise pour tous les enfants de 5ème primaire un « brevet du cycliste » et ce, pour toutes les écoles tous réseaux confondus. 1 000 enfants ont déjà obtenu leur « permis » et ont montré qu’ils avaient un niveau d’autonomie suffisant sur la voie publique pour un parcours connu.

Cette formation, soutenue par la Région, est organisée par la commune, en collaboration avec la police, les corps enseignants, l’asbl ProVelo et quelques volontaires fidèles et dévoués. Le but de cette formation est d’encourager et promouvoir pour leurs déplacements dans la commune des modes de transport qui respectent l’environnement et qui protègent la nature.

Quatre étapes sont nécessaires pour obtenir ce brevet.
La première étape est apprendre aux enfants à maitriser leur vélo par des exercices pratiques en site protégé (souvent la cour de l’école). La seconde, couplée avec la première donnée par les enseignants, est une formation théorique en classe des différents panneaux, règles de priorités, etc. Troisième étape, les élèves sortent avec leur vélo en groupe et apprennent en plusieurs jours le parcours du test, en faisant attention aux carrefours, aux pièges possibles et à la bonne communication avec les autres acteurs de la voie publique. Finalement, arrive le jour du test, où l’enfant se déplace seul sur le parcours et c’est là qu’il sera évalué sur sa maitrise et l’autonomie de se déplacer sur le parcours connu. Si tout se passe bien, l’élève aura son permis.

Un film de la Région Wallonne résume très bien ceci :

Il est important de noter que l’enfant sera breveté sur un parcours connu et pourra l’utiliser en autonomie. Pour les écoles à Hamme-Mille (Caritas et l’EFACF) il s’agit d’un parcours à Hamme-Mille. Pour les écoles communales de La Bruyère et Tourinnes, ils se déplacent ensemble dans le village de Beauvechain.

Ayant reçu cette formation et ce brevet, l’enfant ne sera pas considéré comme autonome partout mais il aura une bonne base de connaissances et de réflexes qu’il pourra appliquer pour d’autres trajets (p.ex. maison-école) à condition qu’il apprenne ce nouveau trajet avec un adulte. Le but est évidemment de faire prendre conscience à l’enfant de se déplacer plus à vélo, d’avoir confiance et d’aimer ce moyen de transport.

Si vous êtes intéressé(e) à participer en tant que volontaire à ce beau projet, n’hésitez pas à contacter Vincent Bulteau, conseiller en Environnement et en Mobilité. Pour cette édition, mais aussi pour des années à venir, nous cherchons des gens pour accompagner les enfants sur la route pendant l’apprentissage et/ou pour les évaluer le jour de l’obtention du brevet.

Publicités