Tourinneke Parade – ambiance conviviale avec 16 groupes originaux et créatifs

Beauvechain et ses villages… un nœud de créativité et de convivialité ! On ne doit pas vous le rappeler mais nous avons encore une preuve supplémentaire, la Tourinneke Parade (16 mai 2015) fut excellente. Organisée à l’occasion du 50e anniversaire des Fêtes de la Saint-Martin, elle a rassemblé pas moins de 16 équipes de tous âges. Nous avons été gâtés par un souffle de créativité et d’originalité, qui a été fortement apprécié par le public enthousiaste. Entre Beauvechain et Tourinnes, le parcours était particulièrement bien décoré et même la pluie n’est pas parvenue à freiner la ferveur des participants et des spectateurs.

La parade a été ouverte par « Mad Max », un persiflage des films du même nom et une référence bien locale (Mad = André Kersten et Max = Miqui van der Linden).

Mad Max - en mode Ligier

Mad Max – en mode Ligier

Mad Max

Mad Max

Et les motards

Et les motards

Ils étaient suivis par des scouts de l’unité Saint-Exupéry. Ils nous ont prouvé qu’un feu peut s’ambuler grâce à leur ingéniosité (merci pour les marshmallows !).

Les scouts de l'unité Saint-Exupéry (Tourinnes), acclamé par le public. A droite, Marie-José Frix, conseillère communale

Les scouts de l’unité Saint-Exupéry (Tourinnes), acclamés par le public. A droite, Marie-José Frix, conseillère communale

Les Brigands de l’école maternelle Saint-Charles (Nodebais) nous faisaient peur. Vêtus de noir, on aurait dit de vrais brigands !

Le brigand-géant de Saint-Charles

Le brigand-géant de Saint-Charles

Ils étaient suivis d’engins très bien réalisés par le « Retour des Dragons ».

Le retour du Dragon

Le retour des Dragons

04b P1050082

Une batterie ambulante pour le retour des Dragons

Et toujours des brigands-écoliers… Cette fois ceux des écoles communales, qui rendaient hommage aux brigands bien connus de l’histoire et des contes.

Les écoliers communaux

Les enfants des écoles communales

Les écoliers communaux en brigands connues

Les élèves des écoles communales en brigands connus

Les Daltons

Les Daltons

L’école de Clown « Et Qui Libre » suivait avec un chœur de brigands-clowns très élégants.

Et Qui Libre

Et Qui Libre

Et Qui Libre

Et Qui Libre

Les Flouze Pouf Girls sont grimpées dans un camion pour danser et vous faire danser… mais à une condition « avoir des billets d’un million d’euros » !

Flouze Pouf Girls

Flouze Pouf Girls

Nos filles étaient suivies par un hommage à Julos Beaucarne (Au Royaume de Julos), avec de beaux costumes et des pagodes bien connues (ici en version ambulante).

Au Royaume de Julos

Au Royaume de Julos

Les habitants de la rue des Anges étaient, eux, des brigands plus gentils, des Brig-Anges… Ils étaient méconnaissables, maquillés et vêtus de blanc mais identifiables grâce à leur numéro de maison imprimé sur leurs T-shirt.

Les Brig'Anges, de bonne humeur

Les Brig’Anges et leur bonne humeur

Pour suivre des danseurs joyeux, un groupe venu du Tilt (Rixensart) et leurs géants.

Les Consom'Tout

Les Consom’Tout

La chorale Chantourinnes circulait en camionnette (aménagée en deux étages), rebaptisée pour l’occasion « véhicule 100 % Stromae » où les enfants s’en donnaient à cœur joie dans un medley d’un de nos meilleurs artistes belges du moment.

"Ni l'un ni l'autre" ... mais tout simplement de Beauvechain!

« Ni l’un ni l’autre » … mais tout simplement de Beauvechain!

 

Chatourinnes

La camionnette-Stromae de Chantourinnes

Et après… Les Femmes Argiles avec leurs beaux costumes et leur maquillage recherché. L’argile sur leurs visages était un signe d’une forte attache à la terre.

Les femmes argiles

Les femmes argiles

En contrepartie (comme par hasard ?), elles étaient suivies de « La Danse de Mille » où des habitants de Mille sautillaient autour d’un char en dansant une farandole inspirée par l’eau et le petit ruisseau du Mille.

La Danse du Mille

La Danse du Mille

Quel boulot, comme tous les chars magnifiquement décorés.

Quel boulot, quelle belle décoration.

Brigaudon, des brigands de l’ensemble des Cordes se sont regroupés pour nous rappeler les troubadours et les ménestrels d’antan. La pluie ayant fait son apparition, ils n’ont pas pu sortir leurs violons (dommage pour les films et les photos) mais leurs voix et leurs danses ont ravi les spectateurs et ont largement compensé ce désagrément. J’ai vu sur Facebook qu’ils ont quand même pu sortir leurs instruments à cordes, la pluie ayant cessé !

Sur le même thème musical, une ambiance de Mozart par « Max & Moz on Tour ». Autour d’une céramique bien connue de Miqui van der Linden, ils nous ont plongés dans une ambiance du Mozart d’antan, avec leurs costumes d’opéras et leurs beaux chants.

Max&Moz on Tour

Max&Moz on Tour

Nos amis cd&v de Boutersem sont venus regarder la Tourinneke Parade, ici avec Marie-José (conseillère communale)

Nos amis cd&v de Boutersem sont venus admirer la Tourinneke Parade, ici avec Marie-José (conseillère communale)

Max&Moz on Tour, ici déjà à Tourinnes

Max&Moz on Tour, déjà arrivés à Tourinnes

La parade se clôturait avec le village de La Bruyère, qui mettait en évidence leur lien étroit avec la base militaire. Un aperçu de l’histoire du village, où la musique et les danses populaires rappelaient les nombreux cafés des années 60, la kermesse annuelle et ses animations, la promenade de Noël où le vin chaud et le péquet coulaient à flots. On ne peut en douter à La Bruyère on s’amuse bien !

Le public nombreux, ici à Tourinnes

Un public nombreux à l’entrée de Tourinnes

A leur arrivée à Tourinnes, le soleil étant revenu, le public et les participants se sont mis à danser, prouvant une nouvelle fois qu’à La Bruyère on sait faire la fête …

Tourinnes en fête, comme tout le long du parcours de cette fantastique parade!

Tourinnes en fête, sur tout le parcours de cette fantastique parade !

Fin de la parade avec le char de La Bruyère. A droite, Bruno Van de Casteele (conseiller CPAS)

Fin de la parade avec le char de La Bruyère. A droite, Bruno Van de Casteele (conseiller CPAS)

Et c’est déjà la fin d’une parade bien réussie, mais pas fin de la journée. Dans et autour du chapiteau sur l’ancien terrain de foot derrière l’église de Tourinnes, l’ambiance continuait avec les Fanfoireux, Karim Baggili & Friends et le DJ Natural Progressound jusque tard dans la nuit. Nous remercions les organisateurs et les nombreux participants à cet évènement réussi. Merci aussi pour le volet artistique et musical et pour l’opportunité de se revoir dans la convivialité.

 

Lors de l'ambiance populaire derriere l'église: Brigitte Wiaux (echevine), Siska Gaeremyn (conseillère communale), Matthieu Michel (député provincial), Carole Ghiot (1ere échevine), Charly Uytterhoeven (derriere le mayeur) et Marc Deconinck, bourgmestre

L’ambiance populaire derriere l’église: Brigitte Wiaux (échevine), Siska Gaeremyn (conseillère communale), Matthieu Michel (député provincial), Carole Ghiot (1ere échevine), Charly Uytterhoeven (derriere le mayeur) et Marc Deconinck, bourgmestre

Merci aussi à mon fils Jan (7 ans) pour la plupart des photos et petits films

Publicités

Une réflexion sur “Tourinneke Parade – ambiance conviviale avec 16 groupes originaux et créatifs

Les commentaires sont fermés.