Grand succès pour le Forestival – Feest in het Bos

Ce n’était pas la première fois que l’on organisait le « Forestival – Feest in het Bos » mais ce samedi 24 septembre cette édition était vraiment hors du commun. Le festival se déroulait sous un ciel bleu et du soleil (un véritable été indien !).

img_5091

Beaucoup de monde pour « Le Nain » de Fratelli Fiasco

Cette année l’évènement était organisé près de la maison forestière « De Warande » qui se trouve à un jet de pierre du château de Valduc, pile sur la frontière linguistique. Un endroit idéal pour organiser cette manifestation bilingue, en partenariat avec les centres culturels « De Borre » (Bierbeek) et de la Vallée de la Néthen (Beauvechain), soutenus par ces deux communes.

img_5096

Kip on Smiling par Borrequito, un peu spécial mais fort apprecié par tous (des jeunes et moins jeunes!)

Selon la presse, il y avait 1 500 visiteurs, mais comme il y avait tant de choses à faire et à voir on n’avait pas l’impression d’être comprimés. Il y avait plusieurs possibilités : découvrir le bois, dialoguer avec les artistes et bien sûr, boire et manger (une chose qui marche toujours bien en Belgique, peu importe la langue parlée …).

Kartelle, la robe et nappe de pique-nique la plus grande en Belgique

Kartelle, la robe et nappe de pique-nique la plus grande en Belgique

Dès le matin il y avait des promenades guidées. A midi on pouvait prendre son pique-nique sur la plus grande nappe de Belgique, qui était aussi la robe de Kartelle, conteuse. L’après-midi, place aux spectacles autour de la maison forestière (notamment le Théâtre des 4 Mains, Chantourinnes, …) ou dans le bois (Les Femmes Argiles, …).

img_5104

Les Fanfarettes

Et encore divers ateliers pour petits et grands, notamment le tir à l’arc, les techniques du cirque, etc.

L’exposition de quelques artistes complétait l’affiche, notamment la présence d’Ad Wouters, sculpteur du bois, qui a créé l’oiseau très remarquable et reconnaissable à l’entrée de la forêt à Blanden (temporairement absent à cause des travaux). C’est un homme qui, dans un bloc de bois, voit tout de suite une pièce d’art… Il suffit « simplement » de la réaliser (quel artiste !). A noter qu’il a sa propre promenade (lien en néerlandais) dans la forêt de Meerdael pour découvrir ses autres œuvres.

Un des oeuvres d'Ad Wouters

Un des oeuvres d’Ad Wouters

En gros, un énorme succès. Merci au personnel des centres culturels, les administrations et ouvriers communaux et tous les artistes et les volontaires pour cet évènement qui a clairement montré que, au final, een taalgrens eigenlijk geen grens is.

Publicités