Le F-16 atterissait à Beauvechain il y a 35 ans

1979 … quelle année ! Une année importante : mon année de naissance et … le début de la carrière belge des avions de chasse F-16. Le 26 janvier 1979, le premier appareil, en provenance de la SABCA Gosselies, se posait sur la piste de la base brabançonne, avec aux commandes le Major Avi. Devolder. Le commencement d’une longue et remarquable carrière…. qui n’est pas encore terminée.

Un F16 belge en patrouille en Afghanistan

Un F-16 belge en patrouille en Afghanistan

En 1975, notre gouvernement décidait de remplacer les F-104 par des F-16. Un contrat d’ampleur : 120 appareils et, après quelques années, une commande supplémentaire de 44 appareils. L’industrie belge pouvait heureusement profiter de cette acquisition. C’est notamment à la SABCA que nombre de ces avions de chasse furent construits.

Deux escadrilles du 1e Wing de Beauvechain (la 349 et la 350) accueillaient ces nouveaux engins. Plusieurs pilotes ont été formés et entrainés à voler sur le « Fighting Falcon » ou simplement « Falcon », ses surnoms. L’appareil était facilement repérable dans le ciel avec sa verrière typique. Quand j’étais enfant, je passais mes vacances à Hamme-Mille et je me souviens très bien de ces avions, je me rappelle qu’ils survolaient parfois mon village à basse altitude et ils m’impressionnaient. Malheureusement les F-16 ont quitté la base de Beauvechain en 1996 (vers Kleine Brogel et Florennes) suite à une réorganisation de la composante aérienne

Un F16 sera toujours présent à la base comme monument (photo par Luc Jandrain)

Un petit rappel de cette belle période : un F-16 est toujours bien visible à l’entrée principale de la base (photo de Luc Jandrain)

Le premier F-16 a donc atterri à Beauvechain il y a déjà 35 ans. Belle occasion pour l’ « Historical Centre » – le musée du 1e Wing à Beauvechain – de fêter l’événement : un exposé fut donné en mai dernier par le général e.r. Van de Ven et à l’étage une exposition exceptionnelle est visible jusqu’en septembre. Je vous recommande vivement de la visiter. Une plaquette souvenir fut également inaugurée à cette occasion en présence d’anciens pilotes. Vous pouvez lire un compte rendu et voir quelques photos inédites de la carrière du F-16 sur le site « Hangar Flying » (Guy Viselé).

La plaque au musée du 1e Wing

La plaque commémorative au musée du 1e Wing

L'exposition dedié au F16

L’exposition dediée au F-16

Une visite du musée vaut la peine ! Plusieurs avions historiques sont exposés ainsi que du matériel d’origine et de nombreux panneaux didactiques et explicatifs. Et cerise sur le gâteau les enfants peuvent s’asseoir quelques instants dans un de ces appareils…

P1020530

Le musée est ouvert au public tous les 1ers et 3èmes dimanches du mois de 13.30 heures à 18 heures et également sur rendez-vous uniquement pour des groupes de minimum 20 personnes (tél. 010 68 22 02). La visite est gratuite. Des bénévoles vous donneront toutes les explications désirées. N’hésitez pas à soutenir les volontaires du musée (« The Golden Falcon ») par une consommation au bar. Accès au musée via la rue Longue/Rue de la Grande Lecke à La Bruyère.

Publicités

4 réflexions sur “Le F-16 atterissait à Beauvechain il y a 35 ans

  1. Pingback: Visite inédite à la base de Beauvechain (1ère partie) | Un regard sur Beauvechain...

  2. Pingback: Visite inédite à la base de Beauvechain (2ème partie) | Un regard sur Beauvechain...

  3. J’ai participé à la construction des ailes du F16 car j’ai travaillé pendant 40 ans à la SABCA
    et je peu dire que le F16 est très solide la preuve il vole depuis 35 ans. Versin Jean de Beauvechain.

    • merci pour votre commentaire … effectivement c’est du solide!

Les commentaires sont fermés.